Facebook Twitter

Les primaveres i les tardors

Baltasar Porcel
Printemps et automnes
“Le vent du sud-ouest secouait la nuit, ample rugissement intermittent, les arbres d’un spasme invisible. La flambée refluait dans la cheminée, la fumée revenait, se répandait en exhalaisons tumultueuses, transformait la grande salle en une masse mouvante d’espaces soudain diaphanes, et d’autres d’une vague nébulosité. Fumée houleuse, trouble, menaçante. Les gens devenaient des ombres. On entendait des toussotements, des imprécations. Quelqu’un courait ouvrir la porte, les fenêtres, éclaircissant ainsi l’atmosphère. Alors, les Taltavull réapparaissaient tous, jeunes ou vieux, proches ou lointains, fantastiquement enveloppés dans les derniers lambeaux de fumée.”
Traduït per Mathilde Bensoussan
Baltasar Porcel, Printemps et automnes . PORCEL, Baltasar. Printemps et automnes. Traduction de Mathilde Bensoussan. Arles : Actes Sud, 1993
Baltasar Porcel, Frankfurt, 2007, Institut Ramon Llull
Cercador d’autors
A-B-C-D - E-F-G - H - I
J - K - L - M - N - O - P - Q - R
S-T-U-V-W-X-Y-Z
Traduccions de la literatura catalana
Podeu consultar més pàgines sobre la literatura catalana en traducció a:
Prosa
Amb el suport de: