Facebook Twitter

L'arbre constant: obra poètica II (1994-2000)

Lluís Solà
Les chemins invisibles

XXX

Regarde-la avancer et onduler au-delà d'elle-
même, surprise par la force inconnue qui la pousse
et la retient, regarde-la qui vient juste de s'envoler,
appuyée sur le centre le plus confus du soupir, et qui
retombe immédiatement, repliée et routant de se
perdre à chaque envol et à chaque retombée, regarde,
voyageur égaré, dedans les criques douloureuses de
la nostalgie cette langue glisser et vaciller d'une rive
à l'autre de l'incomplet, et se gonfler et onduler
emplie de ce qu'elle n'est pas encore pour atteindre
le miroir inaccessible de l'autre face, et se concentrer,
s'épaissir, se ployer, se plier et s'effondrer dans les
méandres stupéfaits de son élan insensé.

Traduit par Nathalie Bittoun-Debruyne
Lluís Solà, Les chemins invisibles. A: L'arbre à paroles, núm. 149 (tardor 2010), p. 32.
Lluís Solà, 2012. Foto: Àngels Jordà
Recherche d’auteurs
A-B-C-D - E-F-G - H - I
J - K - L - M - N - O - P - Q - R
S-T-U-V-W-X-Y-Z
Traductions de la littérature catalane
Ici, vous trouvez d’autres pages web sur la littérature catalane:
Poesía
Avec le soutien de: