Facebook Twitter

Poesies i altres escrits

Màrius Torres
Bel ange de la mort

Bel ange de la mort, puisque tu dois venir,
que ce soit à présent.
Car là je ne crains plus ton baiser glacial
et une voix m’appelle dans les ténèbres claires
au-delà du tournant.

Des souffrances du passé j’en ai mûri mon âme
pour ainsi bien mourir.
Tout ce que j’ai aimé seul dans mon cœur perdure,
comme une dépouille d’antan,
froide, tant elle est pure.

Du lœss de cette terre si imprégnée de larmes
mon désir déracine.
Il doit faire bon mourir…
Tout comme glisser sans nerf sur un navire sans barre
sans rames et sans voiles, sans la moindre mémoire !

Mon devenir entier n’est semé que de sel !
Qu’il m’est coûteux de vivre encore un nouveau jour …
Des blessures endurées, une douleur se prépare
et je souffre déjà de ce mal qui m’appelle…

Je rendrais volontiers, pour mourir à ce jour
—mourir de toute mon âme— une âme immortelle.

Translated by Amàlia Prat
Màrius Torres, Bel ange de la mort. Traducció inèdita
Màrius Torres
Search for authors
A-B-C-D - E-F-G - H - I
J - K - L - M - N - O - P - Q - R
S-T-U-V-W-X-Y-Z
Translations of catalan literature
Here you can find more websites about catalan literature:
With the support of: