Facebook Twitter

Homes que es banyen

Miquel Martí i Pol
Sauvez mes yeux

Sauvez mes yeux quand il ne me restera plus rien.
Sauvez mon regard; qu'il ne se perde pas!
Tout autre chose me causera moins de peine, sans doute
Parce que des yeux me vient le peu de vie
Qu'il me reste encore, et c'est par les yeux que je vis
Adossé à un grand mur qui s'écroule.
Par les yeux je connais, et j'aime, et je crois, et je sais,
Et je peux sentir et toucher et écrire et grandir
Jusqu'à la hauteur magique du geste,
Maintenant que le geste dévore la moitié de ma vie
Et dans chaque mot je veux que l'on sente le poids
De ce corps très lourd qui ne me m'obéit pas.
Par les yeux je me reconnais et je me palpe même
Et je vais et je viens jusque dans l'architecture
De moi-même, en un tenace effort
Pour courir après la vie et l'épuiser.
Par les yeux je peux sortir dehors et boire de la lumière
Et avaler du monde et aimer des filles,
Faire que se lève le vent et que s'apaise la mer,
Me dorer au soleil et me tremper de pluie.
Sauvez mes yeux quand il ne me restera plus rien.
Je ne vivrai, vif ou mort, que dans le regard.

Translated by Ricard Ripoll
Miquel Martí i Pol, Sauvez mes yeux.
Miquel Martí i Pol
Search for authors
A-B-C-D - E-F-G - H - I
J - K - L - M - N - O - P - Q - R
S-T-U-V-W-X-Y-Z
Translations of catalan literature
Here you can find more websites about catalan literature:
Poetry
With the support of: