Accueil > L’espace des traducteurs

L’espace des traducteurs

Les renseignements que vous trouverez dans les pages qui suivent représentent la première initiative en Catalogne de mettre en relief le travail des traducteurs littéraires. Les présentations individuelles des traducteurs contiennent les indications biographiques de base et la bibliographie complète des traductions réalisées ; de plus, elles sont accompagnées de fragments de textes littéraires. Il est loisible de penser qu’avec le temps ce lieu deviendra un catalogue utile et fiable des traducteurs qui se servent du catalan, aussi bien comme langue cible que comme langue source.

Aucune culture ne remet en question l’importance de la promotion extérieure des œuvres littéraires. Il est évident qu’elles constituent les grandes ambassadrices d’une culture donnée. Personne non plus ne doute de l’importance du chemin inverse. Les traductions du patrimoine de la littérature universelle représentent une indispensable contribution à l’enrichissement de la culture et de la langue d’un pays.

Mais les traducteurs ont souvent la sensation que le travail qu’ils réalisent n’est qu’un simple relais dans l’édition d’un livre. Ils se sentent anonymes car ils ne sont ni connus ni reconnus, même lorsqu’ils signent leur traduction. Pourtant, malgré la pression du marché, qui refuse de reconnaître l’importance de leur travail, beaucoup de traducteurs littéraires ont laissé une empreinte visible et durable dans le paysage littéraire de la Catalogne.

Aucun livre ne peut traverser les frontières sans le labeur patient et bienveillant d’un traducteur. Et bien plus encore : souvent les traducteurs ne sont pas simplement les responsables du passage fidèle d’un contenu d’une langue à une autre, ils sont surtout devenus de véritables intermédiaires. Ils ont choisi les œuvres les plus représentatives, ils ont trouvé les voies pour les faire connaître et ils sont devenus des commentateurs lucides de cultures inconnues. Nous voulons ici rendre hommage à leur effort.

Lire la suite

Una editorial per als lectors
Jordi Raventós

Se sol dir que el catàleg d’una editorial —si més no el d’una editorial petita— és el mirall de l’editor, és a dir, reflecteix les seves «dèries» llibresques. En el cas d’Adesiara, podríem dir que això, en bona part, és cert. La meva condició de corrector, de traductor i, sobretot, de lector empedreït em fa estimar la gran literatura —la d’aquí i la de fora—, les bones traduccions i la feina ben feta: tres pilars bàsics, al meu entendre, de l’edifici cultural d’un país. Crec fermament que aquests tres factors també haurien de ser essencials en el catàleg de qualsevol editorial, cosa que, per diverses raons, no sempre passa.

Nosaltres, els traductors
Sara Serrano Valenzuela

A la Plaça de la Paraula, amb la catedral de Barcelona com a escenari, durant la taula rodona «Editorials independents i traductors: cara i creu» s’ha parlat de traducció i, sobretot, s’han debatut les condicions en què treballen els traductors. Sabem que és complicat, en països com el nostre, dedicar-se exclusivament a la traducció literària, no només per qüestions econòmiques, sinó també per d’altres factors que hi juguen un paper important.

Avec le soutien de: